À L’Appartatelier le mercredi 18 septembre 2019

Mais pourquoi ouvre t’il la fenêtre par laquelle les bruits de l’extérieur entrent et… il augmente le volume de la musique jusqu’à ne plus les entendre !?

C’est bizarre d’ailleurs. Quand il s’agit de rodéo avec des motos volées par des jeunes du quartier les gens râlent et… quand c’est les outils de la ville, très bruyants, ça n’est pas pareil !

Puis tout d’un coup il se met en colère après la mode du développement personnel. Peut-être pas des coaches (conducteurs) mais des livres en tout cas.

Puis c’est le réchauffement climatique ! Décidément ils ne l’arrêteront pas mon @netdruide, mon mâle alpha à moi, celui qui m’achète les croquettes les plus chères du rayon

Puis c’est les gosses dans le parc de jeux sous notre grande fenêtre ouverte, là le rock est fort car un enfant qui crie c’est un Airbus au décollage (Roquefort blague à 2 balles)

Son bureau, il n’y a plus que ça! Moi j’aimerais quitter cet appart et avoir un jardin. Il attend quoi ? Une mécène ?

Lutte, observatrice des occupations de l’humain dans L’Appartatelier

À l’Appartatelier le lundi 9 septembre 2019


De ce que je peux comprendre d’un être humain, et leur illogisme dépasse de loin mes capacités à même, dirais je, seulement les cerner, sans compter que le mien assure un max de ce point de vue, bin je dois dire que ça avance, doucement mais ça avance, vers où, bin vers où il le prétend.
Vous n’imaginez me pas de ce que c’est de vivre au jour le jour avec un artiste, je ne le vous souhaite pas d’ailleurs.

Donc pour vous dire que d’un point de vue artistique il dit que ça va bien, bin je dois accepter car sinon plus de croquettes, litière propre, herbe à chatte, hein !

Gros miaou à toutes les minettes et surtout les minets qui me suivent

Lutte de Pontanézen