Catégories
Journal de travail

C’est comme si mon vœux était exaucé

Il y a un an et des poussières je ne m’y attendais pas encore. J’étais très malheureux et me morfondais au quatrième d’une mini barre d’HLM à Ponta.

Dans quelques jours, le 19, ce sera l’anniversaire de celui où j’ai reçu une missive qui m’a surpris. Le bailleur social, mon hébergeur, me dit m’avoir alloué un logement dans le seul endroit demandé: Le Relecq-Kerhuon. Pour celles et ceux qui connaissent les files d’attentes interminables des logements sociaux, elles ils comprendront ma chance, car ne demander qu’un endroit ça n’était pas gagné.

J’essayais donc d’écrire, enfermé dans la cité, comment dire, confiné avant l’heure dans mon appart par le chômage depuis des années. Rejeté, gommé du Monde, et voilà que l’information salvatrice tombe sous la forme d’une lettre du bailleur social.

Je suis l’heureux futur locataire d’un appart près de la plage brestoise du Moulin Blanc en la commune du Relecq-Kerhuon (pas facile à écrire). Enfin, si j’accepte. D’une ni deux me voila en un coup de vélo à assistance électrique à essayer de voir l’endroit de l’extérieur.1ère vision de L'Appartelier II

Puis c’est la visite avec le gardien. Je suis complètement ébloui par la vue à travers un mur entièrement vitré d’un paysage libérateur de ce qui m’entourait jusque là, et que pourtant je trouvait pas mal, mais là, c’est l’apothéose, le nirvana. Le futur L'Appartatelier II

J’allai déménager et L’Appartatelier II remplacer L’Appartatelier I. On allait voir ce qu’on allait voir.

Catégories
Journal de travail MonoLog du chômeur

En attendant le monologue

Avant d’accoucher du monologue encore faut il fécondation. Que se passera t’il dans la nuit du 2 janvier prochain ? En tout cas personne ne verra rien avant les neufs mois suivant cette date.

Et pourtant d’ici là pas question de ne pas enfin démarrer ce site qui n’a jamais vraiment publié jusqu’à maintenant, pas question !

Alors il faudra bien se mettre au travail. Chômeur !

Délirant de se mettre au travail à la date de l’age légal de la retraite, mais on ne se refait pas. #rebelle

Mais que mettre en ligne pendant tout ce temps, 3 mois et demi quand même !

Tout d’abord repensage et réinstal du bureau pas virtuel sur fond de Pink Floyd. Rien à voir avec l’Appartelier I, hein ?