Catégories
Journal de travail

Appartatelier II lundi 23 décembre 2019

10 jours c’est trop court !

Et d’ailleurs c’était 11 jours car je suis né le 2 janvier hé hé hé j’avais compté jusqu’au 1er de l’an.

Donc c’est 10 jours à partir d’aujourd’hui. OUF LOL

Allez, allez, je me lâche, échauffement:

« J’ai trouvé une gageure à la con, un challenge, comme disent les franglosaxons. Depuis des années, 2 décénnies en fait que je dis au #MondEntier que j’écrirai mon livre, le premier, à 60 ans. Je sui sexagénaire depuis un an moins 10 jours ! À noter que de sexe y en à pas eu depuis 3 ans, bon çà tout le monde s’en fou et il/elle a raison. Ha oui, j’écris dans le plus simple éditeur de texte, quelle indécence, n’est il pas? À nu quoa, oups quoa c’est que pour les brestoa, À nu quoi, sans correcteur orthograp’hic! Hic pour signaler une légère prise de boisson. Les écrivains et les écrivaines y ont le droit, c’est syndical ! Programmeur oblige, donc, c’est dans le plus simple appareil que j’écris! Un éditeur de texte basique, sous linux en plus, qui corrige pas les fôtes (tentative de suicide social ?). À la relecture j’essaierai de les enlever, les fôtes, promis. P….n comme disent les jeunes, #plusque10joursarg Tiens, je vais mettre ça sur les rézosocio, ou rézosoçio, c ou ç, p….n ça commence bien ! Ho! Hé! Je voudrais vous y voir vous les jeunes sans correcteur orthographique, hein? Bon! Je fais une pause… syndicale! Déjà !? Oui déja 😉 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.