Plus facile à dire qu’à écrire !

Certes l’idée est là. Je suis content. Je m’en crois capable, ai du temps, de l’énergie. Mais par où commencer ?

Ce n’est pas l’imagination qui manque. Ce serait a chercher plus du côté de la chose, ou mieux, de l’être qui m’inspirerait.

N’empêche que ça craint. Déjà 2 jours de passés. Il n’en reste déjà plus que 363. Car je me suis promis d’écrire ce texte à mes 59 balais. (D’où ça vient ça, les balais. Si vous le savez, éclairez moi en commentaire. Merci )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *