MonoLog du Chômeur page 3

>La chatte noire n’en a cure et regarde son programme d’information en continu par la grande fenêtre de la salle
>La chatte noire n’en a cure et regarde son programme d’information en continu par la grande fenêtre de la salle

recommencent la même scène avec les mêmes commentaires style royaume de France, sur le petit écran du chouetphone, style empire napoléonien même, pourrait on dire.

Comme le fait la chatte noire avec les mouches, il joue avec l’image des puissants, les faisant aller en avant et en arrière, reprendre et rendre le pouvoir à sa guise. Les grands de ce monde jouent et rejouent la scène des dizaines de fois, obéissant inlassablement à son autorité, lui faisant plaisir et diminuant sa peur d’eux.

La chatte noire s’est remise comme tous les matins à regarder son programme d’information en continu par la grande fenêtre de la salle. Le couple de pies est occupé à se nourrir, sautillant sur l’herbe, picorant et grattant la terre, remontant de temps en temps dans l’arbre où peut-être le nid contient des petits. Des chiens promènent leur maîtresse et leur maître, toutes et tous se flairent au passage, cherchant dans quelques signaux olfactifs la possibilité de prolongation des rencontres.

Au bout d’une heure de ce simulacre de confiscation virtuelle du pouvoir par le jeu de la vidéo, à celui qui le détient réellement, que reste t’il dans sa mémoire de cette scène qualifiée d’historique par la commentatrice ? Il rejoint la chatte devant la grande fenêtre et s’oblige à une méditation profonde sur ce qu’il vient de regarder.

Tout est théâtral, mis en scène, dans cette matinée, songe t’il. Un maximum de séquences calées à la seconde près de façon à tenir dans le format télévisuel, le plus regardé par le peuple à gouverner.

Les moments lui reviennent dans le désordre. Les paroles du nouveau président d’abord. Lourdes de menace vis à vis de celles et ceux qui n’accepteraient, ou ne pourraient pas,

3

2 réflexions sur « MonoLog du Chômeur page 3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *